Le projet Vérité


Les règles du jeu de la vie, collection encyclopédique et artistique


La Vérité, loin d’être une connaissance, un savoir objectif à posséder qui délivrerait de l’ignorance, est un état d’Etre, totalement subjectif, intransmissible, propre à chacun, et neuf à chaque instant. La Vérité est un flux, un fil lumineux à tenir au sein de l’univers chaotique, c’est la voie, le sens qui conduit à la réalisation du monde tel qu’il existe déjà dans sa plus pure potentialité.
Accéder à la vérité est donc une quête de l’état de vivre vrai, en harmonie avec les lois de l’univers les plus subtiles, dans le sens de son déploiement, de sa propre création dont nous somme partie intégrante.
L’état de Vérité procure la pleine félicité et nous transforme en ce que nous pouvons être de plus beau.
Loin d’être un acquis, cet état de Vérité nous coûte de faire preuve à chaque instant des qualités humaines les plus nobles, guidée par une lucidité à toute épreuve, car ces dernières sont nombreuses et sans fin. 
La Vérité n’est en aucun cas un droit ni un devoir et ne peut se prévaloir d’aucun sens moral. Il serait plus juste de dire que la Vie véritable n’existe que dans l’état de Vérité.

Comment accéder à l’ état de Vérité

Cette question se pose bien sur différemment pour chacun, il n’y a pas d’égalité en la matière, mais des caractéristiques spécifiques qui nous en éloignent. C’est pourquoi on parlera d’un chemin à parcourir, d’un jardin à cultiver ou encore de voiles d’illusions à retirer. Toutes ces images poétiques ne rendent pas justice à la difficulté qui est la réalité de cette recherche. L’initiation semble être le concept le plus proche de l’expérience réelle car il regroupe les aspects d’effort, d’apprentissage, d’épreuves à surmonter et d’étapes successives qui vont constituer tout un corpus de vécu et d’attitudes dans l’être, jusqu’à ce que puisse advenir cette seconde naissance qu’est l’accès à la Vérité.
Bien évidemment, cet accès n’est en rien assuré, peu de personnes semblent y parvenir et bien moins encore s’y maintenir. L’ampleur de la tache est à la mesure du monde, infinie, et c’est pourquoi chercher la Vérité est un chemin vers un but qui se transformera lui même en chemin une fois atteint. Voila un exemple de paradoxe qu’il faudra profondément vivre pour accepter de dépasser une conception intellectuelle, virtuelle de la vie. Le chemin est donc également un déconditionnement, une purification de notre bagage intellectuel, philosophique mais également émotionnel, social, culturel, familial... Il ne s’agit pas de disparaitre, de s’appauvrir, mais de se dégager de vieilles entraves héritées de l’évolution du monde. La plante croit d’une graine dont elle se débarrasse de la coque. De la même manière, l’accès à la Vérité représente une mutation, une croissance, un déploiement et un aboutissement de l’être humain, en tant qu’individu et peut être un jour au fil de l’évolution, la Terre verra l’émergence d’une société post-humaine promouvant cette recherche et cet aboutissement comme le sens et le but de l'existence, ce qu’il est en Vérité.
Les structures de nos sociocultures n’ont pas été conçues avec pour but la conquête de vie vraie, mais dans des buts d’autres conquêtes, matérielles, territoriales, de pouvoirs individuels, de satisfactions émotionnelles et des désirs, de conquête intellectuelles et artistiques. Sur cette base que l’évolution a constituée, émerge chez certains individus cette recherche qui se fera toujours en avant-garde, en marge ou à contre courant. Représentant une percée hors du collectif, cette voie sera toujours individuelle, individualiste, avant de pouvoir peut-être un jour former de nouveaux collectifs ayant cet objectif comme valeur cardinale. Bien que la voie demande de démasquer les faux-semblants; les erreurs et les bassesses, il serait une erreur de s’attarder à les combattre, sauf en cas de nécessité, le but n’étant pas la conquête extérieure ni le prosélytisme, mais le changement intérieur et personnel, qui apportera de fait son lots de conséquences extérieures de part vos actions, vos attitudes, et par le fonctionnement des lois subtiles qui régissent l’univers.